Nous parlons ici d’une moyenne car, comme tout le monde, les bébés en vie intra-utérine, ont une ouïe différemment développée. Certains ont l’oreille fine, d’autres moins. Comme nous tous qui vivons à l’air libre ! Cela dépend également du positionnement dans le ventre, qui en plus, change tant qu’il y a de la place ! .

L’idéal est de le porter jusqu’au terme de la grossesse. Les deux derniers mois, maman est toutefois un peu encombrée. Je conseille alors de glisser le bola dans le décolleté, sous les vêtements. Il reposera ainsi sur le haut du ventre, très discrètement Il ne gênera plus la maman et le bébé continuera à l’entendre.

Tout au long de la grossesse, le bébé s’est familiarisé avec le tintement du bola. Qu’il ait réagi ou pas par des mouvements, il le reconnaîtra à la naissance. Il est donc intéressant de continuer à le porter après sa venue au monde. Il continuera à entendre la mélodie du bola à chaque fois que maman le prendra dans ses bras. Ce son est rassurant, il l’a bercé durant plusieurs mois et il est rattaché à sa maman.

Un bola ne convient pas à un enfant de moins de 36 mois mais il peut être accroché au mobile du lit ou de la poussette (hors de sa portée) ; les mouvements feront alors tinter le bola. Quand vient l’heure d’aller à la crèche ou chez la nounou, ce son précieux créera un lien rassurant : à chaque tintement, c’est une pensée vers sa maman.

Certaines mamans ont fait le choix de coudre le bola à l’intérieur du doudou. Veillez dans ce cas à parfaitement refermer la peluche. Et attention, le doudou passera forcément à la machine et le revêtement du bola n’est pas prévu pour un passage en machine !)

Une autre idée : glissez le bola dans une pochette molletonnée et accrochée autour du cou du doudou : cette seconde solution permet de laver le doudou sans le bola ! Attention : assurez-vous que bébé ne puisse pas ouvrir la pochette !

A partir de 3 ans, une fois que l’enfant a compris que l’objet ne devait pas être mis à la bouche, un simple ruban et voilà un collier-bola pour le doudou !

Certains bébés n’ont pas réagi au bola durant la grossesse mais y sont très attachés par la suite durant de nombreuses années. Le son devient indissociable de leur peluche préférée.

A quoi sert un bola ?

Pour une future maman

A partir de la vingtième semaine de grossesse en moyenne, le bébé perçoit les sons extérieurs. C’est donc le bon moment pour commencer à porter un bola. Durant toute la grossesse, le bébé va se familiariser avec ce tintement. Après la naissance, il le reconnaîtra. Ce sera donc pour lui un son apaisant et rassurant, un lien supplémentaire avec sa maman.

Lorsque le moment est venue de partir à la crèche, chez la nounou ou à l’école, le bola s’en ira avec bébé : jusqu’à ses 3 ans, il est conseillé de ne pas le laisser à la portée directe de l’enfant. Accrochez le au mobile du lit, de la poussette ou du cosy. Chaque mouvement le fera tinter.

Astuce de mamans : coudre le bola à l’intérieur du doudou. Attention : refermez bien la couture et pensez au fait que le bola n’est pas fait pour être passé en machine. Il continuera à tinter mais ne vous garantissons pas la pérennité de son design.

Vous n’êtes pas enceinte…

Le bola n’est pas fait que pour les futures mamans. En effet, le son et les vibrations qu’il dégage sont apaisants : le bola est un bijou bien-être. L’idéal est de le porter au niveau du plexus solaire ou juste au-dessus, sur le décolleté. Et en plus, c’est ravissant et ultra tendance !